En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

TRAITEMENT PREVENTIF DES BOIS CONTRE LES LARVES XYLOPHAGES

Avant de recevoir le traitement, le bois doit être sec, propre, exempt de toute finition : les éventuels vernis et peintures doivent avoir été retirés. Le sol doit être protégé par une bâche (polyane). Après avoir enfilé la tenue de protection (combinaison, lunettes et masque ), on commence par retirer les éventuels clous enfoncés dans les poutres, puis on dépoussière à la brosse toutes les surfaces de bois à traiter. Toutes les vermoulures et parties non-adhérentes du bois sont ôtées par bûchage. Les fenêtres doivent être ouvertes pour bien aérer la pièce.
Bien que traités en usine, les bois neufs doivent être retraités en cas de découpe, par badigeonnage à la brosse sur la surface sciée. Dans le cas de nombreuses pièces de bois à traiter (des paires de volets, par exemple), une pulvérisation s’avère plus pratique.
Le traitement préventif est conseillé, sur la charpente d’une maison ancienne que l’on vient d’acheter, par exemple.
On procède par pulvérisation (à raison de 1 litre par 5 m2), car c’est le plus rapide, et par badigeonnage à des endroits plus précis.

préparation et mise en place

TRAITEMENT PREVENTIF PAR PULVERISATION